Festival de la chanson à texte de Montcuq


C’est une haute ambition que promouvoir la chanson à texte.
 
Dans ces temps de lourdes interrogations, s’arrêter aux mots, à leur géographie et à leur sens, est urgent. Le grand mérite de la chanson, alors, est de permettre de traiter de l’état du monde avec une forme de légèreté, de simplicité, qui n’exclut pas le complexe. La chanson est l’art de tout le monde. Elle est riche, multicolore, elle parle toutes les langues, elle commence avec le babil, elle reste le dernier souvenir dans la mémoire. C’est dire s’il est important de la défendre comme espace de liberté et d’exigence, comme espace de rencontre et de découverte, comme espace de partage.
 
Le Festival de Montcuq-en-Quercy-Blanc, Festival de la chanson à texte, ne s’excuse pas. Il a mieux à faire. Il s’adresse à l’intelligence et à la sensibilité de ses spectateurs. Il leur propose la rencontre d’artistes qui ne font aucune concession dans les domaines de la poésie, de la sincérité et de l’humanisme. Le Festival de Montcuq se veut un festival vivant et vibrant, s’inspirant de la généreuse invitation de Paul Éluard: "L’honneur de vivre mérite qu’on vivifie".
 
C’est évidemment ce parti-pris qui m’a fait accepter de partager quelques temps le chemin avec la belle équipe du festival qui cultive un art de l’accueil exceptionnel. Prendre la suite d’Henri Courseaux et de Rémo Gary, c’est avoir de bons guides, amicaux et pertinents.
 
En route donc pour le prochain festival! L’édition 2018, qui se déroulera les 19, 20 et 21 juillet, ne changera rien à son ambition de défendre, dans un cadre à dimension humaine, une parole singulière à partager. Avec trois temps forts chaque jour.
 
À 11h30, la rencontre apéritive et conviviale invitera les festivaliers, les organisateurs et les artistes du jour à débattre de la chanson et de la place de cette chanson dans nos vies.
 
 
À 16h30, une scène ouverte accueillera à la terrasse d’un café des artistes, amateurs comme professionnels, pour un moment de libre expression. Chaque jour, un artiste sélectionné clôturera cette scène ouverte par une prestation d’une trentaine de minutes. Les invités sont Lily Luca, Emma Staël et Jean-Louis Bergère.
 
 
À 19h30, place à la programmation officielle du festival, bâtie sur trois axes:
 
- La poésie. La poésie n’est pas qu’affaire de livre. Elle est aussi affaire de parole et de chant. Il fait souvent dans les chansons les plus belles "un temps de poème", comme le dit Yvon Le Men.
 
 
- La découverte. Il s’agit d’offrir, en première partie de soirée, à de jeunes artistes qui osent des écritures nouvelles un espace de qualité pour un public que nous savons curieux et divers.
 
- L’humour. L’humour, "cette arme pour le voyage qui est la plus utile" (Félix Leclerc), est un art particulièrement exigeant. Et plus encore dans le domaine de la chanson. Pour le bonheur de tous.
 
Cette programmation est aujourd’hui arrêtée. La voici:
 
- Jeudi 19 juillet. Plateau partagé avec PRESQUE OUI, puis MICHÈLE BERNARD en trio.
 
- Vendredi 20 juillet. 1ère partie : MÈCHE. 2ème partie : JEAN-MICHEL PITON chante BERNARD DIMEY
 
- Samedi 21 juillet. 1ère partie : LISE MARTIN. 2ème partie : WALLY
 
Au travers de cette quatorzième édition, nous souhaitons que le Festival de la Chanson à texte de Montcuq poursuive son chemin, comme on le fait souvent dans cette superbe région du Quercy: pas à pas, sans esbroufe, avec obstination et sens de l’autre.
 
À bientôt à Montcuq-en-Quercy-Blanc. 
 
Michel Boutet. Président

Cours et Granges
Hôtel de ville
Place des Consuls.
46800 Montcuq. - contact - Tél. : 06 83 09 78 34

v3.0 - Site réalisé par les-arts.net - © Copyright AGC & PIXetCOM - administration